Le mur du

succès

et de l’épanouissement

Maxime Massiot Formateur en design Moncton, Canada

"J’ai commencé mes études de designer en 1997 et travaille dans ce domaine depuis. J’offrais déjà des cours à des étudiants mais cela ne permet pas de rejoindre beaucoup de monde. J’ai rejoint l’AZ et j’ai ainsi trouvé une foule d’opportunités. Je me suis lancé sur les réseaux sociaux et j’ai maintenant une communauté de 22 000 abonnés. Je suis très satisfait de mes résultats."

Découvrez d'autres histoires à succès...

Quand j’ai commencé l’AZ, j’me suis demandé pourquoi on ne nous apprenait pas cela à la maternelle? Pourquoi on forme pas les parents à élever leurs enfants avec les bons outils? C’est dommage de se retrouver à devoir faire des formations à 50 ans pour ce qui devrait être le B.A-BA de l’être humain. J’ai donc partagé les enseignements de l’Académie avec mes enfants en ayant à coeur de leur apporter cela le plus tôt possible. Mes fils ont fait la formation avec moi et aujourd’hui, ils s’occupent de la plateforme web et des réseaux sociaux. C’est riche de se dire qu’au travers de mon parcours j’apporte des opportunités aux gens que j’aime. Et ça pour un père, c’est irremplaçable.

Olivier Geoffroy
Vétérinaire, professeur et responsable du pôle clinique à l’école vétérinaire de Nantes
Nantes, France

Lire la suite du témoignage →

Après avoir perdu mon père, j’ai vécu une longue période de questionnements sur ce que je voulais vraiment faire dans la vie. J’étais juriste en entreprise, mais cela ne me convenait plus. Ce que j’ai toujours voulu faire, c’est d’être là pour les gens et les aider. M’inscrire à l’AZ a été la meilleure décision que j’ai jamais prise de toute ma vie. Je n’étais pas une entrepreneure, je ne savais pas comment utiliser les réseaux sociaux ni comment vendre mes services. La formation de l’AZ m’a permis d’apprendre tout cela et aujourd’hui, je suis coach spécialisée en confiance en soi à plein temps. Merci Martin, merci l’Académie.

Christelle Barth
Experte en confiance en soi
Holtzheim, France

Lire la suite du témoignage →

Avant l’AZ, j’étais prisonnière de mes clients. C’est-à-dire que je dépendais d’eux, de leur volonté de se présenter à leur rendez-vous, de leur emploi du temps. Ce qui fait en sorte que si une personne n’était pas là, je devais prendre des actions pour combler la place. Oui, je travaillais déjà de la maison pour me permettre une qualité de vie, mais, je n’avais aucun sentiment de contribution. J’avais besoin de contribuer à plus grand que du un pour un. Désormais, dans mes programmes en ligne, c’est toujours moi qui montre le mouvement, comment le corriger et comment s’auto-évaluer par rapport à cela. Si je n’avais pas fait l’AZ, je serais sûrement en train de m’éteindre.

Noémie Séguin
Physiothérapeute
Marieville, Canada

Lire la suite du témoignage →

Copyright 2021 · Wow now Inc. · Tous droits réservés

Meilleur Humain. Meilleur demain.

PSST: Ce site a été fait à 100% avec les outils que l’on vous offre.

>