J’ai joint l’Académie en 2016 et me revoilà en 2020.
Martin nous disait que l’on surestime ce que l’on peut accomplir en une année mais que l’on sous-estime en 10 années. Me voilà à mi-parcours.
Automne 2016 : je fais la rencontre de Martin Latulippe pour la première fois dans une Infopub sur Internet. Chic type, intéressant, captivant, bon parleur et que dire du « pitch » pour son produit : « Mettre son nom sur une liste pour réserver », qu’il disait.
Je me suis mis à suivre Martin pour le découvrir davantage sur YouTube et le fil de nouvelles Facebook, cet homme a un magnétisme, charisme qui fait que j’en suis intimidé et interpellé à la fois. La façon dont il a de s’exprimer va au-delà des autres qui souhaitent nous vendre du rêve. Il est clair qu’il a appris la leçon et qu’il a fait ce qu’il fallait pour en arriver où il est.
Il m’est clair que j’ai des carences académiques qui ralentissent le processus normal des temps requis pour faire et mettre en œuvre les apprentissages de l’AZ, de plus je suis un TDA possiblement H qui me fut interprété comme un « petit Criss » et un innocent quand j’étais enfant.
Je remercie la vie que des gens (âmes) comme Martin existent et qui nous poussent à devenir des gens meilleurs en faisant notre différence pour l’humanité.
Je souhaite longue vie à l’AZ et à M. Martin Latulippe.

Je fais dans le développement personnel sérieusement depuis 2014 et bien que je me suis formé avec les plus grands dans le domaine en Amérique du Nord, Martin a maîtrisé le verbe et le sert de façon ludique en français, ce qui m’enchante et vient confirmer certaines notions que j’ai apprises et qui, faute de compréhension totale (les nuances), venaient de mettre de la lumière sur des leçons que je croyais comprendre. Pour vous dire l’argent que j’ai fait depuis l’AZ avec la formation qui est à mon sens complète, force est d’admettre que je suis encore loin d’en vivre. Mais j’y crois tellement que j’en ai parlé à des centaines de personnes. On dit qu’il est incalculable la portée d’une bonne intention et de là vient la richesse.

Découvrez nos autres histoires à succès...

Avant l’AZ, j’étais prisonnière de mes clients. C’est-à-dire que je dépendais d’eux, de leur volonté de se présenter à leur rendez-vous, de leur emploi du temps. Ce qui fait en sorte que si une personne n’était pas là, je devais prendre des actions pour combler la place. Oui, je travaillais déjà de la maison pour me permettre une qualité de vie, mais, je n’avais aucun sentiment de contribution. J’avais besoin de contribuer à plus grand que du un pour un. Désormais, dans mes programmes en ligne, c’est toujours moi qui montre le mouvement, comment le corriger et comment s’auto-évaluer par rapport à cela. Si je n’avais pas fait l’AZ, je serais sûrement en train de m’éteindre.

Noémie Séguin Physiothérapeute Marieville, Canada
Lire la suite du témoignage →

En 2020, j’ai dû quitter mon poste en haut de la hiérarchie d’un média de la presse professionnelle française, suite à deux burn-out. À 53 ans, j’étais abîmée, épuisée. Seule certitude, plus jamais ça : le surmenage, le harcèlement, le conflit de valeurs, la perte de sens… C’est alors que Nathalie Alsteen, une ancienne élève de l’AZ, m’a proposé de me parrainer pour que je puisse rejoindre l’AZ. J’ai hésité face à l’investissement, dont j’ai très vite mesuré combien il est presque dérisoire par rapport à la valeur de la formation. Dix mois après, je suis une autre femme. J’ai pris ma liberté, j’ai grandi en connaissances et en compétences pour bâtir mon projet pour une nouvelle approche de l’éducation, plus humaine et bienveillante. Mais surtout je réalise mes rêves de femme, citoyenne et cheffe d’entreprise au service d’un monde meilleur. Jamais je n’aurais cru cela possible en si peu de temps ! Au-delà de son rôle de coach et de formateur, Martin est l’une de ces rencontres qui marquent à vie, il nous connaît et nous soutient sans faille.

Silvia Le Goff Coach, formatrice Paris, France
Lire la suite du témoignage →

Je suis thérapeute en relation d’aide et je fais aussi de l’hypnose. Je rêvais de mettre une formation en ligne. Les enseignements de l’AZ m’ont permis de travailler sur mon site Web et de clarifier quelle structure donner à ma formation. Martin nous dit souvent d’aller à notre rythme et on est bien accompagné pour travailler sur toutes ces choses. J’aime la simplicité, le respect et la bienveillance de Martin. Il est comme un gâteau bien glacé, décoré et rempli de garniture :)

Rachel Fillion Thérapeute en relation d'aide et hypnose St-Joseph de Beauce, Canada
Lire la suite du témoignage →
>